Comment relancer un recruteur ou un DRH ?

Vous avez postulé à une offre de poste, passé un entretien d’embauche, mais depuis silence radio !

Vous vous demandez alors comment relancer un recruteur ou un DRH ?

Savez vous que relancer votre interlocuteur fait partie intégrante de tout process de recrutement ?

Alors comment s’y prendre ? Quels sont les bons réflexes à adopter ?

Voici nos tips pour une relance pertinente et efficace ✔✔

Savoir planifier ses relances

S’il y a bien un réflexe à avoir, c’est bien celui-ci !

Savoir relancer passe par le fait de savoir planifier et organiser ses relances.

De manière générale, on optera pour une relance à J+7 suivant son premier entretien.

Si malgré votre première tentative, vous n’obtenez toujours pas de retour, une seconde relance pourra être prévue à J+15 suivant le 1er entretien.

Question efficacité, évitez d’effectuer vos relances les lundis et vendredis (vous aurez moins de chance d’avoir un retour et vous éviterez surtout que votre mail passe à la trappe), optez plutôt pour le milieu de semaine !

⛔ Attention, cela va de soi :  N’appliquez pas ces conseils si le recruteur s’engage à revenir vers vous sous un timing différent !

Relancer, mais de quelle manière ?

Le mail reste le moyen privilégié pour relancer. Vous pourrez y ajouter un accusé de réception et/ou de lecture à votre envoi, programmable peu importe la boite mail que vous avez pour habitude d’utiliser.

Pour cela, ne pas hésiter à demander une carte de visite à votre interlocuteur lors de votre entretien d’embauche afin de disposer de ses coordonnées mail. Si tel n’est pas le cas, n’hésitez pas à contacter l’entreprise concernée afin d’obtenir le mail de votre interlocuteur.

L’appel téléphonique est aussi un moyen efficace. Plus direct, il permet de prendre contact de vive voix avec le recruteur afin d’avoir des nouvelles de votre candidature. Si la personne n’est pas disponible, laissez un message vocal ou un message auprès de la standardiste de la structure.

⛔ Attention : ne pas harceler d’appels le recruteur ou le standard !

Quelle forme ?

Votre mail devra être synthétique, précis et concis !

Ici, rien ne sert de vous étaler, cet e-mail a pour objectif d’être lu facilement.

Soigner l’objet du mail, cela pourrait être :

 

« RETOUR ENTRETIEN DU (date) – NOM + PRENOM – POSTE CONCERNE »

« SUITE A NOTRE ECHANGE DU (date) – NOM + PRENOM – POSTE CONCERNE »

«RETOUR CANDIDATURE POUR LE POSTE de….. : – NOM + PRENOM »

 

Sur votre email, n’hésitez pas repréciser la date de la rencontre et d’indiquer le poste pour lequel vous avez postulé, tout en demandant un retour à votre interlocuteur/trice

« Je reviens vers vous suite à notre rencontre du ….je souhaitais savoir si vous aviez eu le temps de traiter ma candidature, pourriez-vous me recontacter afin d’échanger ?»

« Suite à notre échange concernant le poste de…, Avez-vous pu échanger en interne ? Avez-vous pu vous positionner sur un/une candidat (e)? »

Votre seconde relance interviendra si votre mail reste réponse !

Ps : un « bon » recruteur ne vous laissera pas sans retour, cela fait partie intégrante de son job ! 😉

Attention à ne pas confondre  avec le « mail de remerciement » !

Alors que le mail de relance permet au candidat de connaitre l’état d’avancement de sa candidature, le mail de remerciement, permet au candidat de remercier le recruteur du temps accordé et de l’avoir reçu lors de l’entretien, mais aussi de réitérer sa motivation quant à l’opportunité proposée.

Certains candidats rajouteront même quelques lignes qui résumeront leur compréhension du poste et des enjeux qui en découlent.

Le mail de remerciement peut être envoyé dans les 24 ou 48h qui suivent votre entretien d’embauche. Leur point commun est que ces deux mails se veulent synthétiques.

Optimisez la gestion de vos candidatures

Candidater est un exercice auquel vous devrez consacrer du temps et de l’énergie ! Lorsque nous multiplions les approches, les relances, les entretiens, il est très facile de ne plus s’y retrouver et de passer à côté d’une opportunité.

Il faut partir du principe qu’il faut multiplier les approches afin de se donner toutes les chances d’accrocher un entretien et de ce fait, la gestion de ces approches devient une nécessité pour s’y retrouver.

Pour pallier cela, une organisation et une rigueur sont nécessaires !

Peu importe le support que vous choisirez, l’idéal serait de se créer un tableau avec colonnes de suivi afin de centraliser toutes les informations liées à vos candidatures :

« Nom entreprise – Numéro du standard – Poste visé – Interlocuteur/trice – Coordonnées du contact- Date de postulation – Date d’entretien – Date 1ere relance – Date seconde relance – Observations ou commentaires » (liste non exhaustive)

Les supports les plus utilisés sont Excel ou Word. En ce qui nous concerne, on vous conseillera Trello.com, tous les détails concernant cet outil figurent sur notre capsule : La boite à outils candidat en 2020

Prévoir une date de seconde relance

Comme évoqué un peu plus haut, dans le cas où votre 1ère relance resterait sans suite, prévoyez un second mail à J+15 suivant la date de votre entretien d’embauche.

Si rien n’évolue, passez à autre chose ! En 2021, période où l’expérience candidat est primordiale pour toute structure souhaitant attirer des talents, il est tout simplement inconcevable qu’un recruteur ne vous donne pas signe de vie !

En cas de réponse négative, n’hésitez pas à répondre à votre interlocuteur et lui demandant quels sont les axes à améliorer pour votre prochain entretien !

Vous aurez ainsi de nouvelles pistes à travailler, et cela vous permettra de vous améliorer à coup sûr !

Ainsi, vous laisserez également une bonne impression à votre recruteur

DÉCOUVREZ NOS DOMAINES D’EXPERTISE

Le recrutement par approche directe
Les formations en ressources humaines
Les bilans de compétences et la VAE

NOUVEAU !

FORMEZ-VOUS
DIFFÉREMMENT !

Découvrez notre application E-Learning

FORMEZ VOUS PARTOUT ET TOUT LE TEMPS

 

Le mobile étant déjà un vecteur d’information pour 74% des collaborateurs, pourquoi ne serait-il pas un vecteur de formation ?

 

C’est pourquoi nous avons développé E-Learning, une appli sur mesure qui propose du micro-learning personnalisable sur des thèmes de management, de RH ou de développement personnel.


Elle permet ainsi de renforcer le cycle d’apprentissage grâce à du contenu pointu, des vidéos et une gamification des savoirs d’adaptation de l’évalué.

Rencontrez nos consultants